Notation

 

 

 

 

Bienvenue dans le monde de la notation.

La révolution numérique est en train de modifier notre relation avec les mots que nous utilisons du fait des systèmes de notation qui sont de plus en plus répandus.

Sur une célèbre plate-forme,  le client peut noter les chauffeurs de 1 à 5, mais il peut aussi être noté. Cette notation poursuit le but, a priori légitime, de favoriser le respect mutuel entre chauffeurs et passagers et de sanctionner les mauvais comportements. Cette notation n’est pas sans conséquence. Un chauffeur à la moyenne trop basse sera exclu de l’application et le passager mal noté ne verra aucun chauffeur répondre à sa demande.

L’avantage immédiat de la notation est de pouvoir choisir d’être mis en relation uniquement avec des personnes réputées agréables. A l’inverse, cela présente l’inconvénient majeur d’écarter de tout un pan de l’économie numérique, les gens qui ont été mal jugés, ou jugés de manière totalement subjective, sans appel et sans oubli possible. En conséquence, les mots que vous utiliserez pourront vous mettre éternellement au ban de la société s’ils ne sont pas du goût de vos interlocuteurs.

C’est donc officiel, tous les mots que vous utiliserez pourront être retenus contre vous ! Cette procédure de marginalisation électronique se met doucement et silencieusement en place…

Faudra-t-il désormais se réfugier dans le mutisme si nous ne voulons pas écoper d’un zéro pointé ?…

Fabrice LORVO

Facebook
Twitter
LinkedIn