Impacter

 

Les grèves impactent le commerce. Les objets connectés impactent les modes de vie. Le climat est impacté par les activités industrielles…

« Impacter », ce verbe est nouveau. Il n’est pas encore dans le dictionnaire. Il appartient à cette langue orale que nous ingérons chaque jour.

Transposé directement de l’anglais to impact,  « Impacter » revient au latin Impingere qui veut dire frapper. L’impact est d’abord celui de la pierre, puis de la flèche, puis de la balle, puis du laser…

Ce qui traverse le temps est l’idée de point. Le point d’impact sépare, dans un corps attaqué, la partie saine de la partie blessée – impactée.

Curiosité linguistique, c’est à ce même point que s’envisage la « paix », fondée elle aussi sur le très ancien étymon pag/k. La paix qui dit ainsi qu’elle est bien séparée de la guerre. Point zéro d’une nouvelle ère.

On peut donc imaginer que pour que les choses aboutissent à un apaisement, nous avons besoin qu’auparavant elles nous impactent. Créent en nous un vrai point de conscience.

Combien de dangereux impacts pour une paix durable ?

Mariette DARRIGRAND

Facebook
Twitter
LinkedIn